Le stylisme visité par une femme handicapée

L’Association des Femmes Handicapées de Madagasikara ou AFHAM, le 11mars 2015 a marqué à sa manière le 8 mars ou la journée mondiale de la femme. Cette association a organisé au Tahala Rarihasina une demi-journée divisée en deux parties.

Un atelier constitua la première partie. Le thème de l’atelier a été axé sur “La santé reproductive des femmes en situation de handicap”.

La deuxième partie a permis à une femme en situation de handicap conséquence de la poliomyélite de montrer ses capacités de styliste.

 

Handicapée peut-être, femme sûrement

 

La présidente de l’AFHAM n’est autre que Fela Razafinjato, la fondatrice de l’association Sembana Mijoro. Une association qui œuvre pour que les handicapés en général et les femmes en particulier e tiennent debout quel que soit leur handicap, physique ou mental et le degré de ce handicap.

 

Durant la matinée de ce 11 mars 2015 l’AFHAM a rappelé que les femmes en situation de handicap sont des femmes à part entière. Fela Razafinjato est un témoin pour justifier cela. Elle est une mère de famille mariée avec ses enfants.

 

Les femmes en situation de handicap ont une vie amoureuse et une vie sexuelle. C’est la théorie. Mais, les statistiques sont sévères. Il ressort des statistiques que 90% des femmes handicapées ne sont ni mariées et/ou filles-mères. La société pense que les femmes handicapées sont stériles ou responsables de la transmission du handicap. On sait aussi que la société juge que les handicapés sont des surcharges pour la communauté et c’est encore pire pour les femmes handicapées.

 

Pour Fanja Razakaboana, présidente d’honneur de l’AFHAM, donner du travail est une solution pour permettre aux femmes handicapées de vivre une sexualité tendant vers la normale. Voir des femmes handicapées travailler change forcément la vision de la communauté par rapport aux handicapés en général et aux femmes handicapées en particulier.

 manq4a

Stylisme sans handicap

 manq1amanq2a

manq3

Dans la deuxième du programme durant la matinée de ce 11 mars 2015 Georgia Razanarisoa responsable de Georgia’s style a organisé son premier défilé de mannequin. Rien d’anormal ou d’inhabituel jusque-là. A un petit détail près. Georgia est une femme handicapée conséquence de la poliomyélite. Elle a suivi des cours de stylisme pendant six mois. Durant la matinée de ce 11 mars 2015 elle a présenté 5 robes de sa collection. Des robes pour femmes valides. Elle a choisi de présenter des vêtements pour femmes valides pour montrer que ses talents ne se tournent pas uniquement vers des femmes dans son état. A voir les mannequins défiler, rien ne permettait de voir que ces robes étaient les fruits du travail d’une handicapée. Le talent n’a point de sexe d’une part et rassemble tout le monde, personne handicapée comme individu normal.

 

Il est à rappeler que les femmes subissent quatre types de violence : la violence physique, la violence verbale, la violence morale et la violence économique. Les femmes handicapées plus que les femmes dites normales subissent encore plus ces violences.

 

Pour Razafinjato l’AFHAM est une structure mise sur pied pour promouvoir l’autonomie des femmes handicapées et leur permettre d’affronter ces violences susmentionnées. . Elle s’efforce de donner des formations aux membres et de renforcer leurs capacités. C’est une structure nationale avec ses 350 membres. Elle a donné rendez-vous pour mars 2016 aux invités présents.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s